Le métier de charpentier métallique

Vous avez toujours de l’attrait pour la construction métallique ? Vous aurez le choix entre plusieurs métiers dans ce domaine. Celui de charpentier métallique en fait partie. Voici des détails à connaître en ce qui le concerne.

La zone d’intervention du charpentier métallique ?

Le charpentier métallique s’exerce au sein d’une entreprise comme http://www.ohrel-metallerie.fr/. Sa zone d’intervention va de l’atelier d’usinage à un chantier de construction. On peut également l’appeler pour l’édification d’un bâtiment, d’un hangar, d’un pont, d’un pylône ou d’une passerelle.

Ce professionnel peut aussi être engagé pour la restauration de charpentes déjà existantes.

Les étapes d’intervention d’un charpentier métallique

Il commence par une étude du projet et poursuit par la commande des métaux. Après avoir effectué des calculs nécessaires, il se charge du découpage et du pliage des éléments. Il continue par le perçage, la soudure et l’assemblage des éléments avant de faire le montage de la structure métallique.

garde corps technique Ohrel

Formation d’un charpentier métallique

Pour pouvoir travailler au sein d’une société de métallerie en tant que charpentier métallique, il faut disposer d’au moins d’un CAP serrurier-métallier ou d’un CAP réalisation en chaudronnerie industrielle. On peut décrocher un poste plus important en poursuivant vers une formation Bac pro ouvrage du bâtiment : métallerie ou technicien en chaudronnerie industrielle. Pour une rémunération plus élevée à long terme cependant, il n’y a rien de mieux que de suivre une formation menant jusqu’au BTS constructions métalliques ou conception et réalisation en chaudronnerie industrielle.

Les qualités pour devenir charpentier

Les qualités suivantes sont également indispensables pour travailler dans ce secteur : bonne condition physique, sens de l’équilibre et capacité à travailler en équipe.